Translate - ترجمة

vendredi 5 août 2016

IV. Les prétendus miracles scientifiques dans le Coran : Le moustique

N.B. Appuyer ICI pour la version optimisée pour SMARTPHONE

Cet article est le quatrième de la série consacrée aux "miracles" :
- le troisième était consacré à la rotondité de la Terre et il est consultable ICI
- Le deuxième était consacré à Cousteau et au non "mélange des deux mers" et il est consultable ICI
- Le premier était consacré au "Big-Bang" et il est consultable ICI.

Introduction :

Est ce qu'il y a vraiment des miracles scientifiques et technologiques dans le Coran ?
Ce concordisme n'est-il pas seulement fait pour tromper les gens ?

Pourquoi la démarche concordiste n’a-t-elle jamais existé dans la tradition islamique au moment où elle était scientifiquement créatrice ? Pourquoi Avicenne, Averroes, Al Farabi, Al Khawarizmi, Al Razi, Ibn Al Haytam et la liste est longue, n'ont-ils jamais ni utilisé ni évoqué des "miracles scientifiques dans le Coran" quand il était question de contribuer au progrès de la science ? Pourtant, les connaissances majeures apportées par ces savants dans les domaines de l'optique, de l'algèbre, de la logique et de la médecine sont aujourd'hui reconnues par tous.
A l'inverse, qu'est ce qu’apportent aujourd’hui à l'humanité les pseudo-scientifiques musulmans des "miracles" comme Zaghloul Naggar, Haroun Yahya, Al Kilani, Al khaheel et la liste est, hélas, aussi longue ?

Je rappelle que le but n'est pas de dénigrer le Coran qui est un livre d'orientation spirituelle "كتاب للهداية الروحية". Mais quand on apprend à nos enfants que toute la science est dans un livre religieux, on leur apprend aussi à être inhibés et on ralentit chez eux tout processus de création interne. C'est donc dangereux.

IV. Les petites bestioles au dessus du moustique

Le verset correspondant : 

سورة البقرة:26 "إِنَّ اللَّهَ لَا يَسْتَحْيِي أَن يَضْرِبَ مَثَلًا مَّا بَعُوضَةً فَمَا فَوْقَهَا"
[Sourate Al Baqara:26] : " Certes, Allah ne se gêne point de citer en exemple n'importe quoi: un moustique ou quoi que ce soit au-dessus "

Le prétendu miracle :

Voici des exemples de ce qu'on peut lire sur les sites de propagande de ces miracles :  

"Notre époque est une époque de Sciences et lorsqu'on voit une vérité scientifique récemment découverte alors que le Coran en parle depuis plus de 1400 ans, on ne peut que se soumettre, et des centaines de grands chercheurs se sont convertis à l'Islam grâce aux miracles scientifiques que détient le Coran."

"Le moustique, après la découverte du microscope électronique, s’est avéré posséder 100 yeux, 48 dents et 3 cœurs : un cœur central et un pour chaque aile, et dans chaque cœur on trouve deux oreillettes, deux ventricules et deux valves. En plus, avec ces microscopes, les scientifiques ont pu voir des petites créatures qui vivent sur le dos du moustique. Tout cela est écrit dans le saint Coran depuis 14 siècles  "


Le miracle dans ce verset serait donc dans l'expression "quoi que ce soit au-dessus (du moustique)" // "بَعُوضَةً فَمَا فَوْقَهَا". Les petites bestioles qui vivent sur le dos des moustiques ne pouvaient pas être vues à l’œil nu, et ceci montre que le Coran est un livre divin.

D'abord on se demande pourquoi ces gens ont ce besoin incessant de montrer que le Coran est un livre divin !

Voici ce qu'on peut lire dans les livres d’exégèses pour comprendre le verset Al Baqara:26 :

L'explication des exégètes du Coran :

Le lien pour lire tous les détails de l’exégèse de ce verset est ICI. Pour résumer, le verset Al Baqara:26 fut révélé parce que des "kouff'ar" se sont moqué du fait que Dieu évoque des créatures insignifiantes comme la mouche et l'araignée (dans des versets antérieurs). L'expression "quoi que ce soit au-dessus" fait donc référence à certains versets avant Al Baqara:26 :

Les associateurs et gens du livre se sont interrogés sur la question de savoir pourquoi "Dieu a cité (l’exemple de) l’araignée // "العنكبوث" et (celui des) mouches // "الذباب"(dans des versets antérieurs). Ils se moquaient du fait que des animaux minuscules aient été citées par Dieu. Alors Dieu a révélé le verset "Dieu n’éprouve aucune gêne à tirer semblance d’un moustique ni de ce qui le dépasse". Autrement dit, Dieu n’éprouve aucune gêne devant la vérité, quand il cite une chose, qu'elle soit minuscule ou grande

"Quand Dieu a donné ces deux exemples (celui de l'araignée et de la mouche) sur les hypocrites, ces derniers ont argué que Dieu était Très-Haut pour qu’Il donnât de tels exemples. C’est pourquoi Il fit descendre ce verset sur le moustique."

L'expression " فَمَا فَوْقَهَا" // "quoi que ce soit au-dessus" Dans le Hadith :

On retrouve cette expression dans le hadith suivant rapporté par A-Nassaei :

عن عبد الله بن عمر رضي الله عنهما عن النبي صلى الله عليه و سلم قال ما من إنسان يقتل عصفورا فما فوقها بغير حقها إلا يسأل الله عنها يوم القيامة 
قيل يا رسول الله وما حقها قال حقها أن تذبحها فتأكلها ولا تقطع رأسها فترمي به 
رواه النسائي والحاكم وقال صحيح الإسناد

Et dans l'explication du hadith, comme ICI, on lit que l'expression "فما فوقها" peut signifier aussi "plus grand que" ! et c'est ce qui colle avec ce qu'on lit aussi dans les livres des exégètes.  
من قتل عصفورا ) : بالضم وهو طائر صغير معروف في القاموس : وهي بهاء اهـ . فهو اسم جنس ، ولذا أنث الضمير في قوله : ( فما فوقها ) أي : في الحقارة والصغر ، أو في كبر الجثة والعظم

Vidéo expliquant le "miracle"

Ce que dit la Science :

Le prétendu miracle fait référence aux "parasites entomophages" qui sont des parasites qui s'attaquent plus particulièrement aux insectes, des moustiques mais pas seulement (ce sont surtout les abeilles qui sont "célèbres" sur ce sujet !!). Et la Science dit des choses beaucoup plus compliquées qu'une simple expression dans une phrase. Les concordistes se ridiculisent eux mêmes et, par la même occasion, prennent les gens pour des imbéciles.  

Dans la famille de ces parasites, il y a les parasitoïdes qui se développent sur ou à l'intérieur de leurs hôtes et qui les tuent. En effet, les proies des "parasitoïdes" sont presque exclusivement des insectes et dans ces insectes il y a effectivement le moustique mais pas seulement. Avec près de 1,3 million d'espèces décrites, les insectes représentent plus des deux tiers de tous les organismes vivants. En plus, les scientifiques répertorient près de 10 000 nouvelles espèces par an. La page Wikipedia sur le mot "Insecte" est très bien fournie avec les références.

La Science nous apprend aussi qu'il y a des parasites qui sont parfois eux-mêmes victimes d'autres parasites ! ce sont les "hyperparasites".


Enfin, et c'est un message pour nos "savants", dans la recherche fondamentale les parasitoïdes constituent un excellent modèle d'étude d'écologie comportementale. Ils présentent également un grand intérêt pour la recherche appliquée, dans la lutte biologique contre les ravageurs de cultures. Mais il y a encore beaucoup à apprendre de l'étude des parasitoïdes et de nouvelles pistes de recherche apparaissent (voir cette excellente VIDÉO qui évoque le sujet). 
On se demande où se cachent nos "savants des miracles" ? !


Publié par www.reformerlislam.com

Abonnez-vous à notre page Facebook : ICI

8 commentaires:

  1. oseriez vous prétendre que vous avez une science sûre qui puisse renier les miracles scientifiques dans le Coran ?... VOUS N'ÊTES QU'UN PETIT PRÉSOMPTUEUX et un effronté de surcroît . j'en ai des preuves qui peuvent vous ridiculiser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'attendez-vous pour "ridiculiser avec VOS PREUVES ceux que vous traitez de présmptueux"? Argumentez plutôt au lieu deverser dans l'invective ridiule.

      Supprimer
  2. Hakim Kacem,
    La discussion doit être dans le respect et la courtoisie. L'objectif n'est pas de ridiculiser l'autre mais d'apprendre, de comprendre et de raisonner. Ce dernier mot, nous avons tendance à l'oublier j'ai l'impression. Si vous avez des commentaires par rapport au sujet de cet article (ou des articles publiés précédemment), je suis preneur. Bien à vous

    RépondreSupprimer
  3. il y a une difference entre "fa ma fawkaha " et " wa ma fawkaha "ce dernier signifie une generalite " et plus grand que " , mais avec le fa , cela signifie que c'est en elle , propre au moustique , dans le moustique , qui est un derivé de fi " dans " .
    mais mon ami , des exemple de science dans le saint Coran sont des milliers , et d'autres n'ont pas encore ete compris , car la science n'est pas assez develloper pour cela . lisez le livre de rogert bucaille . le plus eloquant est la theorie du big bang , l'eau qui prouve que la vie exsite sur les planete , il n'y a pas longtemps la NASA cherchait le dioxcide de carbone , aujourd'hui c'est l'eau . on parle de la boue d'ou a jaillit la vie (existe dans le coran) , je vois que vous etes instruit et ouvert , si c'est la verite qui vous interresse lisez , comme a dit Dieu " ikra " , amicalement .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement Bucaille fait partie des concordistes, que diraitil du verset qui parle de l'embryologie à l'envers, précisément lorsqu'il doit qu'il "a recouvert les os de chair"? Une reprise de la théorie de Gallien qui s'est avérée fausse!

      Supprimer
  4. Vous savez que les parasites peuplent tous les insectes et tous les êtes vivants et qu'ils sont partout, sur le dos, dans le ventre, etc. J'ai montré les interprétations (taffaseers) du verset, la signification de la même expression dans le hadith, etc. Si après tout cela, vous voulez voir juste ce que les "savants" des miracles disent, c'est votre droit.
    Roger Bucaille ? J'imagine que vous évoquiez Maurice Bucaille ? Si oui, je connais bien son livre écrit en 1976 et je sais aussi qu'il était le médecin privé de la famille royale saoudienne. Si vous pensez que je dois croire ce que dit un Médecin au sujet du Big-Bang, vous vous trompez. Il y a un article dans ce blog qui parle du concordisme Coran - Big-Bang si ça vous intéresse.
    Enfin, quand on apprend à nos enfants que toute la Science est dans un livre religieux, on leur apprend aussi à être inhibés et on ralentit chez eux tout processus de création interne. C'est donc dangereux. Et quand on leur montre les mensonges des "savants" des miracles, on est pas contre la religion.

    RépondreSupprimer
  5. le débat ne peut aboutir car des le départ le déterminisme a laisse ses empreintes, Mettre en doute ce que les hommes ont accouche sur des feuilles de papiers des annees apres la mort de celui qui a réciter ces revelations, et impossible car toute une culture et des certitudes vont s effondrer, donc une civilisation toute entière sera menacée, La vérité est relative , laissons les gens croire pour vivre, pourquoi mettre en danger toutes leurs certitudes qui animent leur existence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      On peut très bien comme vous dites "laisser les gens croire pour vivre" ... mais doit on pour autant les laisser dans l'ignorance d'une autre vérité possible même si cette dernière est toujours relative ?
      La croyance n'est elle pas plus véritable solide et fondée si elle se fait dans la connaissance des autres vérités possibles ?

      Dans le cas contraire elle n'est qu'un simple automatisme qui je pense n'a que peu de valeur.

      C'est en frottant son coeur son intelligence, sa foi aux questions aux autres vérités possibles, aux doutes peut être, que la véritable croyance peut s'établir et se renforcer, car elle ne sera pas balayée par la moindre question ou difficulté qui se pose toujours.

      L'esprit critique ayant pu consolider l'édifice de la croyance.

      Cette croyance, ne sera alors plus la croyance fragile de l'ignorant à qui on aura imposé une vision (provisoire, instable) du monde, mais une croyance conquise, solide, sereine, pérenne, qui pourra s'enrichir et se développer.

      Sans le libre arbitre, l'esprit critique et la connaissance, la croyance restera faible et limitative, emprisonnée dans des certitudes peu fertiles.

      C'est une maladie qui touche je pense beaucoup de nos coreligionnaires.

      Il y a 40 ans, je pense qu'on pouvait plus ou moins l'excuser étant donné la sous-culture et la domination coloniale auxquels ils étaient soumis.
      Dans un monde où souvent et dans beaucoup d'endroits, beaucoup d'information est disponible et il ne tient qu'à nous de la rechercher, l'analyser et la recouper pour exercer notre analyse et notre pensée.

      Il me semble donc au contraire que c'est dans l'exposé et l'analyse critique sereine de ces différentes vérités, que la culture et les certitudes peuvent s'enrichir, voire des "civilisations" (si ça existe encore...) se renforcer.

      Si on regarde l'Histoire de l'Islam, ce n'est que dans les périodes où l'esprit critique était mis en avant, l'ouverture aux différentes vérités possibles, que la civilisation Islamique s'est développée.
      Dès que cette ouverture a cessé, elle s'est effondrée...

      Supprimer