Translate - ترجمة

mercredi 25 mai 2016

Serrer la main entre hommes et femmes

Appuyez ICI pour voir la version optimisée pour les SMARTPHONES
Pour s'abonner à notre page Facebook, c'est ICI


Avez-vous déjà voulu serrer la main à une femme et qu'elle ait refusé ? ou inversement, avez-vous, en tant que femme, déjà eu l'expérience de voir un homme ne pas vouloir vous serrer la main ?
Quand cela arrive, je peux vous dire que c'est très désagréable pour la personne qui tend la main ! J'en ai fait les frais une seule fois dans ma vie et avec une personne de ma famille en plus. 
J'essaierai dans cet article d'expliquer les raisons pour lesquelles ces gens refusent de serrer la main aux "étrangers" et de montrer aussi que même sur le plan strictement religieux, ils se trompent et se laissent; malheureusement, manipuler.

Pourquoi certains ne se serrent pas la main entre hommes et femmes ?

Quand il ne s'agit pas des proches parents // "mahârim", avec qui tout mariage est définitivement interdit (les frères et sœurs, les parents, les beaux parents, etc. mais PAS le beau frère, la belle sœur ou les cousins par exemple), la poignée de mains entre un homme et une femme est considérée comme interdite par la religion musulmane (par la Sun'a pour être précis). Il est évident que la plupart des musulmans dans le monde se serrent la main sans aucune gêne et sans pour autant que leur appartenance à l’islam soit remise en cause. Mais les quatre grands imams des quatre écoles juridiques sunnites // "madahib" sont unanimes sur l'interdiction et s’appuient sur plusieurs des hadiths authentiques qui me laissent franchement ébahi quand je les lis (quelques-uns au moins).
La question que je me pose est de savoir comment des femmes et des hommes peuvent refuser de serrer la main à leurs semblables sous prétexte que c'est, soit disant, la religion qui le dicte. Je m'explique, j'ai l'impression que les gens qui refusent de serrer la main au sexe opposé n'ont jamais lu un seul des hadiths qui évoquent le sujet et appliquent bêtement ce que certains imams muftis ont légiféré.
Laurent FabiuOups ! 
Les sources de l'interdiction :

Que je sache, il n'y a pas un seul verset dans le Coran qui interdise explicitement à une femme de serrer la main d'un homme ou inversement. Il faut donc aller voir dans les hadiths (dans la Sun'a,).
Ces hadiths peuvent être classés en trois catégories :
  • les hadiths qui interdisent aux musulmans de saluer les gens du livre (juifs et chrétiens). Voici un exemple d'un hadith dans Sahîh Muslim rapporté par Abu Hourayra : le messager de Dieu a dit "Ne saluez pas les juifs et les chrétiens avant qu’ils ne vous saluent et quand vous les rencontrez sur les routes, forcez-les à passer sur la partie la plus étroite" selon Muslim "XXVI 5389". Ce hadith n'évoque pas explicitement la poignée de mains mais fait partie d'une armada de hadiths qui ont été écrits contre les gens du livre et est interprété et pris par certains, aussi, comme une source d'interdiction pour serrer la main des juifs et des chrétiens au moins. Et au delà de la poignée de mains, j'invite les lecteurs à réfléchir un peu sur les implications que ces hadiths pourraient avoir dans la vie des croyants...    
  • les hadiths rapportés au prophète qui n’aurait jamais touché une femme "étrangère". Quand des femmes se présentèrent à lui pour lui prêter serment, il ne leur serra pas la main comme il le fit avec les hommes. Voici deux exemples de hadiths qui vont dans ce sens : l'épouse du prophète Aïcha a dit : « Au nom d’Allah ! Le Messager d’Allah n’avait exigé des femmes que ce qu’Allah leur avait ordonné ; sa main n’avait jamais touché celle d’une femme ; il se contentait d’enregistrer leur prestation de serment d’allégeance et de leur dire : « Je l’ai accepté » (rapporté par Mouslim, 1866). 
 في رواية عن عَائِشَةُ رضي الله عنها قالت :" مَا مَسَّتْ يَدُ رَسُولِ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ يَدَ امْرَأَةٍ إِلا امْرَأَةً يَمْلِكُهَا"   رواه البخاري 6674
  • le fameux hadith rapporté par Al Tabarani et authentifié par Al Albani : Le messager de Dieu a dit : « Que l’on enfonce une aiguille en fer dans la tête de l’un d’entre vous vaut mieux pour lui que de "toucher" une femme qui n’est pas "la sienne"… » (rapporté par Al Tabarani, dans al-Kabir, 486 et vérifié par Al Albani)
حديث معقل بن يسار رضي الله عنه قال : قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : " لأن يُطعن في رأس أحدكم بمخيط من حديد خير له من أن يمسّ امرأة لا تحلّ له " رواه الطبراني وصححه الألباني في صحيح الجامع 5045 
Le dernier hadith doit faire réfléchir quand même. Pour les opposants à la poignée de mains, c'est le seul hadith qui évoque d'une manière non équivoque cette interdiction. Et comme il est authentifié par Al Albani // "الألباني" (savant reconnu et pris très au sérieux chez les musulmans sunnites), je voudrais attirer l'attention des gens qui ne veulent pas serrer la main aux autres à connaitre, au moins, la raison pour laquelle ils le font, hormis les discours stériles comme "j'applique ma religion", "je fais ce que Dieu m'a demandé de faire", etc. Quand on s'informe, on est libre et on prend en général les bonnes décisions. Ne pas serrer la main à ses semblables n'est surement pas une bonne décision. Et si nous revenons au hadith lui même et nous oublions les interprétations des "savants" de l'islam // "أهل العلم", nous pouvons remarquer que le mot "يمسّ" ne veut pas forcément dire toucher ou serrer la main. Ce mot peut avoir d'autres significations comme "coucher avec". En effet, dans le verset 49 de la sourate Al Ahzzab, ce mot est bien utilisé dans ce sens :
"يا أيها الذين آمنوا إذا نكحتم المؤمنات ثم طلقتموهن من قبل أن تمسوهن فما لكم عليهن من عدة تعتدونها فمتعوهن وسرحوهن 
سراحا جميلا"

La poignée de mains redevient licite messieurs les "savants". 
Je lance donc un message à tous ceux et celles qui croient appliquer leur religion en ne serrant pas la main à leurs semblables d’arrêter d'être ridicules et un autre message aux "savants" religieux d’arrêter de manipuler les gens et par la même occasion arrêter de les prendre pour des imbéciles. 

Et les ablutions // "الوضوء" ?

Est ce que le simple contact physique entre personnes de sexe opposé a une incidence sur la validité des ablutions avant la prière ? 
Je ne peux pas répondre à cette question ! Et personne ne peut y répondre d'une manière précise d'ailleurs. En effet, entre les différents courants des malékites, chafiites, hanafites et hanbalites, les avis divergent. Pour ceux et celles qui veulent aller plus loin pour comprendre ces différences, les références dans les bibliothèques et sur internet sont très nombreuses. Je peux au moins affirmer que cela est passionnant pour le peu que j'ai pu lire !!!       

La version de ceux qui voient des miracles "scientifiques" dans le Coran et dans la Sun'a :

Depuis quelques décennies, une mode est apparue chez certains musulmans qui consiste à vouloir faire coïncider les progrès scientifiques et technologiques avec les textes religieux sacrés. Ils appellent cela "miracles scientifiques dans Coran et dans la Sun'a". Ces gens essaient donc de tout expliquer en se basant sur le Coran et oublient que le livre divin est avant tout un livre d'orientation spirituelle pour les mortels // "هُدًى لِّلنَّاسِ" et il n'est pas un livre de sciences. Dieu le dit aussi : "الَّذِي أُنزِلَ فِيهِ الْقُرْآنُ هُدًى لِّلنَّاسِ وَبَيِّنَاتٍ مِّنَ الْهُدَىٰ وَالْفُرْقَانِ".
Ce sujet des "miracles scientifiques" fera l'objet d'un prochain article dans ce blog. J'essaierai d'expliquer pourquoi on ne peut et ne doit pas parler de miracles scientifiques et aussi pourquoi cela est dangereux pour le Coran.
Restons donc dans le sujet de la poignée de mains et essayons de voir la version des pseudo-scientifiques et leur trouvaille par rapport à ce sujet. Manifestement ils n'ont rien trouvé dans le Coran et ce sont les hadiths qui sont interprétés comme des sources scientifiques et technologiques au sujet de l'interdiction de la poignée de mains. 
Je dois souligner d'abord que les fautifs ne sont pas les pseudo-scientifiques qui utilisent la religion pour leur propre intérêt. Pour moi, les vrais fautifs dans cette histoire sont ceux et celles qui les croient et il y en a, j'en connais personnellement.
Abdedaeem KAHEEL // "عبد الدائم الكحيل", d'après ce qui est écrit sur son site internet, est un : "chercheur dans les miracles scientifiques du Saint Coran et de la Sunnah, titulaire d’un diplôme d’ingénieur en génie mécanique de l’université de Damas, d’un diplôme de formation en éducation et d’un diplôme en génie mécanique des liquides. Il a également un bon niveau d’ICDL et maîtrise bien l’informatique, et il a déjà effectué des études en programmation, en psychanalyse et en médecine prophétique". D'après cette personne, il y aurait bien un "miracle scientifique" dans les hadiths de l'interdiction de la poignée de mains entre homme et femme. Ce "chercheur" écrit sur son site internet : 
"En ce qui concerne l'adultère, le prophète n'a pas laissé pour son peuple le champs, même très petit, à le commettre. Il l'a interdit et y a même proposé un remède... Il a rendu illicite à l'homme de serrer la main à une femme quand celle-ci ne fait pas partie de ses maharims"    
"Les réactions psychologiques liées à la poignée de mains entre homme et femme peuvent évoluer pour exciter les instincts inhérents aux deux sexes. Elles risquent de causer l'adultère. La poignée de main répétée entre homme et femme et la non séparation des sexes peut faire en sorte que les gens se confondent les esprits et que le processus de prise de décisions soit perturbé aussi. Quand nous regardons aujourd'hui les crimes de viols, d'homosexualité et d'adultère, nous pouvons affirmer que ces problèmes peuvent être facilement évités en prenant des décisions précises comme éviter ce que Dieu a rendu illicite, d'éviter la mixité et le fait de toucher les femmes. C'est comme cela que l'islam a corrigé ces imperfections à la racine et ne les a pas laissé prospérer

من رحمة النبي الكريم بأمته أنه لم يترك أي مجال للزنا مهما كان ضئيلاً إلا ونهى عنه، بل وعالجه. لذلك فقد حرم على الرجل أن يمسّ يد امرأة من غير محارمه
إن الانفعالات النفسية المتعلقة بمصافحة النساء للرجال وبالعكس قد تتطور وتثير الغرائز الكامنة لدى الجنسين مما يدفع لمزيد من الانفعالات العاطفية والتي قد تكون سبباً في تطور العلاقة بين الجنسين مما يؤدي إلى الوقوع في الفاحشة. وعلى أقل تقدير قد تسبب المصافحة المتكررة بين الرجل والمرأة والاختلاط المتكرر بينهما إلى تشويش الذهن وتأثر عملية اتخاذ القرارات عند الطرفين
ولو تأملنا اليوم ما يحدث من جرائم اغتصاب وشذوذ جنسي وزنا محارم... نجد أنه يمكن علاج هذه المشاكل المستعصية ببساطة من خلال اتخاذ إجراءات محددة مثل تجنب النظر إلى ما حرم الله، وتجنب الاختلاط غير المشروع بين الجنسين، وتجنب لمس النساء... وهكذا عالج الإسلام هذا الخلل من جذورة ولم يتركه يتطور
Source : http://www.kaheel7.com/ar/index.php/2012-12-04-18-31-08/683-2012-12-27-06-52-40

L'avis des "savants" religieux :

L'avis des salafistes sur le sujet est pathétique. Je ne vais donc pas l'exposer ici. J'ai choisi celui d'un religieux modéré et respecté chez les musulmans, le Docteur Mohamed Rateeb Nabulsi :


Le Docteur Nabulsi nous explique dans la vidéo ci-dessus que, "comme la reine d'Angleterre qui ne sert la main qu'à sept hommes dans son entourage -vu son prestige dans la société britannique-, la femme musulmane est une reine aussi et elle ne serre la main qu'à sept hommes aussi vu sa notoriété dans la société islamique".
Encore un fois  les vrais fautifs dans ces histoires sont ceux et celles qui croient tout ce que racontent les "savants"

ce "savant" n'est peut être pas salafiste mais son discours est aussi pathétique. Ils manquent vraiment les occasions de se taire...   

Quand la connerie ne trouve pas de limites !

Les hommes politiques s’en mêlent aussi et pas seulement chez les musulmans :
  • Le ministre israélien de la santé Yaakov Litzman en Avril dernier : Alors en visite en Israël, la ministre de la Santé française Marisol Touraine ne bronche pas quand son homologue israélien refuse de lui serrer la main. Selon certains médias, le comportement de Litzman s'explique par sa volonté de marquer une "stricte séparation physique entre les hommes et les femmes en dehors du mariage". Cette attitude n'aurait pour autant "rien à voir avec une attitude méprisante". Ce n'est pas faux, je n’appellerai pas cela du mépris, c'est juste de la connerie.
  • Un élu suédois démissionne après avoir refusé de serrer la main d'une journaliste en Avril 2016: Il avait "invoqué sa foi musulmane. Yasri Khan, avait annoncé qu'il quittait la politique au vu de la polémique. Le député suppléant de 30 ans avait expliqué mardi lors d'un entretien avec une journaliste de la chaîne TV4 qu'il saluait les femmes en posant sa main droite près du cœur parce qu'il trouvait « vraiment intime » de leur toucher la main".
Et les exemples sont légion...

Publié par www.reformerlislam.com
Pour s'abonner à notre page Facebook : ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire